Que nous reste-t-il du XVème siècle ?

Le passage du temps, les grands incendies, les événements historiques et sans doute un certain désintérêt pour l’histoire du Berry  ont peu à peu fait disparaître la plupart des documents sur le XVème siècle, et le patrimoine architectural a lui aussi disparu en grande partie.

Le palais ducal, la sainte chapelle, les fortifications, les arènes… la liste des monuments disparus est longue.

Que nous reste-t’il aujourd’hui de l’ensemble palatial (palais et Sainte Chapelle) ?

Il nous reste quelques pierres

La partie nord du grand palais fût détruite lors d’un incendie le 31 juillet 1693 et jamais reconstruit. La Sainte Chapelle fût démolie entièrement en 1756, jusqu’aux fondations. Il n’en reste que quelques vitraux, réinstallés dans la crypte de la cathédrale, et des éléments du tombeau du duc de Berry.

Presse-papiers-29La partie sud du palais fût transformée en prison, puis servit comme bâtiment officiel au prix de nombreuses transformations.

Aujourd’hui, il nous reste la grande salle du duc de Berry et ses grandes cheminées monumentales. La partie supérieure du monument, quant à elle, n’existe plus et le haut toit à forte pente est remplacé par un toit bas.

Le palais ducal aujourd’hui

A la place de la partie détruite du palais et de la Sainte Chapelle, il y a maintenant des maisons de particuliers. Certaines de ces maisons ont le privilège d’avoir comme caves les anciennes caves du palais, qui existent toujours, mais ne sont plus accessibles par le public.

 

Il nous reste de nombreuses illustrations

Extrait d’une vue de Bourges
Vue de l’intérieur de la Sainte Chapelle , par un Anonyme. On peut voir les apôtres sur chaque colonne, le Jubé, et la statue de Notre Dame la blanche au fond.

Sainte Chapelle et Palais ducal

Probablement après la destruction de la toiture lors de l'incendie de 1693
Probablement après la destruction de la toiture lors de l’incendie de 1693
Postérieur à la destruction de la sainte chapelle.
Par un anonyme, Postérieur à la destruction de la sainte chapelle.

… et des textes

Sans aucun doute les éléments les plus précis et les plus dignes de foi de l’époque.  Mais malheureusement difficile à utiliser dans le cadre de reconstitutions 3D, avoir un inventaire du contenu de la Sainte Chapelle est intéressant, mais comment savoir à quoi ressemblait réellement le mobilier et les objets sur la base de ces énumérations.

Des études archéologiques

Les travaux des archéologues sont un véritable trésor pour des reconstitutions 3D. Pour Bourges, nous avons les travaux de Gaudinat

1375 Palais Ducal
Vue Nord Ouest du Palais Ducal.
Cadastre.
Cadastre.
Coupe de la grande salle du duc de Berry.
Coupe de la grande salle du duc de Berry. Aujourd’hui entièrement disparu.

 

Bourges en 3D, il y a 600 ans : bluffant !

L’occasion de découvrir un film 3D, pièce intégrante de l’exposition organisée dans la salle du Duc Jean, au conseil départemental du Cher.

Ce weekend, Bourges vit à l’heure médiévale avec les fêtes Jean de Berry (1340-1416). Reconstitutions d’époque, spectacles… L’occasion de découvrir un film 3D, pièce intégrante de l’exposition organisée dans la salle du Duc Jean, au conseil départemental du Cher.

Source : Bourges en 3D, il y a 650 ans : bluffant !

(En fait c’etait il y a 600 ans , soyons précis)

FR3 Centre Loire – Bourges en 3D au journal du 19/20

Ingrid à la manoeuvre avec0 la journaliste de FR3
Ingrid à la manoeuvre avec la journaliste de FR3 – GG

On a été un peu surpris d’être contactés pour le 19/20 ! Mais maintenant que le rendez vous est pris, il faut assurer.

C’est Ingrid qui s’y colle, et malgré un (léger) stress, elle se débrouille pas mal du tout. C’est pas facile de résumer en quelques phrases quatre mois de boulot. (DNR En tout cas, la prochaine fois, c’est toi qui t’y colle).

 

www.leberry.fr – A la Une – Bourges comme vous ne l’aviez jamais vue grâce à la 3D

Le Palais Ducal de Bourges en 3D

Survoler la ville de Bourges telle qu’elle était il y a six cents ans et pénétrer dans le palais ducal et la Sainte-Chapelle. Impensable hier, ce voyage est aujourd’hui possible grâce au travail de deux informaticiens.

Source : www.leberry.fr – A la Une – BOURGES (18000) – Bourges comme vous ne l’aviez jamais vue grâce à la 3D