Secrets de réalisation – La boîte à Outils

Découvrir Autrement, votre patrimoine historique en 3D

Secrets de réalisation – La boîte à Outils

Reconstituer un environnement complet en 3D demande de gros moyens techniques, pensez vous ?

Et bien, détrompez vous.

Nous n’avons utilisé que des outils gratuits ou grand public, avec c’est vrai une bonne dose de patience et beaucoup d’astuce.

La boïte à outil de AROUND YOU

L’énormissime et incontournable freeware Blender pour la modélisation, et le rendu des images et des animations. Blender est un logiciel à tout faire du monde de la 3D. Sa communauté est extrêmement active dans le monde entier. Il est d’autant plus impressionnant qu’il est entièrement gratuit. Pour avoir un aperçu de la bête, visitez le site www.blender.org. ou encore regardez les films d’animation elephant dream, big bunny, sintel etc..

Par contre, notez bien qu’il s’agit d’un logiciel “quasi” professionnel. Relativement facile à utiliser pour des réalisations simples, mais en tirer toute la puissance requiert une longue pratique.

The Gimp, encore un freeware à la communauté tout aussi active, que AROUND YOU utilise surtout pour la préparation des textures et une partie du travail graphique.

Photos et choix des sources

Pour la capture des images de référence pour les textures : un simple appareil photo reflex, mais avant tout des conditions météos particulières et quelques notions de base en photographie, pour obtenir l’exposition recherchée pour une utilisation 3D.

Il est bien sûr indispensable de connaître la fiabilité des sources. Il est fréquent d’avoir des documents présentant des vérités divergentes. Quelle est la meilleure source ? Est on sûr au moins qu’une des sources est fiable ? Comment une erreur dans la source se répercute dans la restitution recherchée ?

Efficacité

Ensuite, il faut être débrouillard, pour tirer le meilleur de nos machines et de notre temps.

Pour une modélisation efficace, c’est l’expérience qui parle avant tout. Le travail est organisé en “work flow”. Un work flow est une séquence d’étapes, soigneusement définies, qui conduisent au travail terminé. Chaque situation nécessite un work flow spécifique.

Pour un travail efficace, voici quelques notions à prendre en compte :

  • La réversibilité. Le travail doit pouvoir être repris à partir de n’importe quelle étape. Cela nécessite de sauvegarder et documenter son travail, d’identifier chaque itération.
  • La régularité. L’effort de chaque étape doit être homogène. Si une étape est trop lourde, la décomposer.
  • Garder en tête l’objectif final. Si plusieurs objectifs sont visés, le work flow doit être adapté en conséquence. Quelle sont les étapes communes? Quand le travail diverge t il?

Pour le “rendu” des images, le challenge est de trouver le meilleur compromis entre qualité des restitutions et temps de traitement. 

Ne pas oublier : Il faut aussi des proches très patients et complaisants …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *